Stérilisation et castration, il y a aussi des risques d'amplifier des maladies !

 

Intéressant...

 
Une étude réalisée sur des Golden Retriever montre que stériliser son animal

(que ce soit pour protéger sa santé ou pour des raisons comportementales)

peut avoir des conséquences néfastes sur la santé de l'animal

(plus de risques d'avoir certains cancers, plus de risques d'avoir certaines maladies articulaires...)

 

 

Tentative de restitution de ma lecture du texte en allemand:

lien vers la page allemande :  http://science.orf.at/stories/1742834/

 


CANCER ET MALADIES ARTICULAIRES: 


Dans son étude, Hart a examiné un ensemble de données de 759 chiens Golden Retriever 
et est arrivé à des résultats étonnants. "Le risque de certains cancers et maladies articulaires a augmenté chez les chiens castrés." Les mâles castrés tôt souffrent, par exemple, deux fois plus souvent de dysplasie de la hanche (une malformation de l'articulation de la hanche) par rapport aux mâles intacts. 

Aucune entorse associée à une rupture des ligaments croisés n'est survenue chez les animaux intacts alors qu'elle s'est produite chez les chiennes stérilisées tôt (8%) et chez les mâles castrés tôt (5%). Ces derniers ont également trois fois plus de risques de développer des cancers ganglionnaires (lymphatiques?)...

 


LA CASTRATION TARDIVE A AUSSI DES CONSEQUENCES:

La castration tardive, après la première année de vie, et donc après la maturité sexuelle a été lourde de conséquences pour les chiens, en particulier pour les chiennes: on a diagnostiqué chez 6% d'entre eux des cancers des mastocytes. Les animaux intacts n'ont pas été touchés. 

Par ailleurs, les chiennes stérilisées sont 4 fois plus susceptibles d'être touchées par un cancer sanguin. Ces résultats ont d'ailleurs confirmé dans la majorité des études sur les Labradors.



CAUSE INCERTAINE:

"Les hormones sexuelles affectent le développement de l'animal. Quand ces hormones sont éliminées, les plaques de croissance (cartilage de croissance?) s'ossifient, cela pourrait modifier la structure osseuse qui de correcte pourrait passer à incorrecte. Les troubles articulaires des chiens castrés sont plus importants..." 

Les explications sur les diverses formes de cancer sont encore spéculatives: par exemple, l'hormone féminine oestrogène peut protéger contre certains cancers. Après la castration, elle manque, et ainsi le risque de cancer pourrait être augmenté. 

 


BIEN PENSER LA CASTRATION: 

La castration précoce est largement utilisée, en particulier aux États-Unis. Cela est fait avant tout dans le but de contrôler la population animale et d'éviter les erreurs. Toutefois, cette tendance a déjà atteint l'Europe, selon Kurt Kotrschal du Département des sciences du comportement biologie à l'Université de Vienne. En Autriche, castrer les chiens "non-éthiques" devrait être une mesure prophylaxique. Pour la loi autrichienne de protection des animaux, il faut pour cela une raison médicale. 

Cependant, des raisons médicales sont souvent vite trouvées, dit Kurt Kortschal: "Il circule toujours des arguments qui disent que le risque de cancer des mamelles seraient réduit par la castration mais des études significatives manquent..." Le recours au scalpel devrait être bien réfléchi, disent les experts. Parce que la décision et donc la responsabilité incombe au propriétaire, mais le chien sera seul à en assumer les conséquences.